En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. Accepter - Refuser - Plus d'infos !
Paulo Gemelgo
Insurance product @alan
8 octGuide Pratique

Comment construire une assurance santé pour particuliers ?

Les assurances santé font partie de ces domaines qui ont l’air opaques et abstraits, et on a tôt fait de penser que ça n’est pas un hasard. Aujourd’hui, on va vous parler de la méthode avec laquelle on a construit notre offre pour les particuliers, pour voir que c’est surtout du bon sens, et que ça n’a pas besoin d’être compliquée.

On vous parlait tout récemment de l’intérêt de souscrire à une assurance santé en tant que particulier dans cet article, qui est un peu le « pourquoi » de notre métier. Aujourd’hui, on va s’intéresser au « comment » — d’une part parce qu’on aime bien la transparence et d’autre part parce qu’il n’y a jamais eu d’épisode de « C’est pas sorcier » à ce sujet.

Voyons donc comment on a essayé de trouver le juste milieu entre des garanties solides et un prix abordable.

L’idée

On a commencé par se renseigner, aussi bien auprès de nos utilisateurs et nos utilisatrices, qu’auprès de gens qui n’avaient pas la moindre idée de qui nous étions.

On a constaté les frustrations suivantes :

  • un « reste à charge » trop important sur certains soins (comprendre : ce que vous devez sortir de votre poche une fois que la Sécu et votre complémentaire santé sont passées par là).
  • des plafonds qui limitent les remboursements sur des soins récurrents.
  • une explosion des dépenses lorsqu’on fonde une famille.
  • des contrats qui font l’impasse sur la prévention et les médecines douces (ostéo, méditation, etc.).

Partant de là, on a créé une couverture santé qui minimise votre reste à charge sur la plupart des soins, tout en restant abordable financièrement et facile d’accès.

hans-reniers-lQGJCMY5qcM-unsplash

Des garanties solides et complètes

On a donc conçu un panier de soins complets, allant de l’optique au dentaire, en passant par l’hospitalisation, pour vous éviter les mauvaises surprises : nous voulons que, quoi qu’il arrive, vous puissiez être bien remboursés.

Avec ça, on a voulu éviter autant que possible les forfaits et les limites, puisqu’on a pu voir que c’était un vrai problème pour les soins récurrents, comme le dentaire ou l’hospitalisation.

Un prix abordable

En lien avec le point précédent, on a souhaité que notre couverture santé soit abordable au plus grand nombre. Pour cela, on a créé un contrat compatible avec le Régime Madelin.

Pour faire simple, la loi Madelin permet aux “Travailleurs non-salariés” de déduire leurs cotisations d’assurance santé de leur revenu imposable et donc de diminuer le coût de leur couverture santé.

Pour être éligible à cet avantage fiscal, les garanties de santé doivent respecter les directives de l’Etat dites “contrat responsable”. Celles-ci imposent des remboursements minimum et surtout, limitent les remboursements en optique, en dentaire ainsi que sur les dépassements d’honoraires.

Le minimum de contraintes

Chez Alan, on ne pratique pas de sélection des assurés. Adieu les questionnaires ou visites médicales afin de souscrire à une assurance. On ne laisse pas les personnes déjà malades sur le bord de la route.

A l’inverse de nombreux assureurs qui pratiquent un délai de carence afin d’éviter la couverture de soins urgents et souvent chers, chez Alan, vos soins sont remboursés tout de suite.

En bref, pour construire l’offre Alan pour les particuliers, on a pris les garanties maximum autorisées par l’Etat, pour qu’il soit quand même possible de profiter d’un régime fiscal avantageux, le tout immédiatement.

Les détails

On va essayer de continuer à faire dans la simplicité, mais si vous sentez qu’il vous faut plus d’explications pour comprendre les garanties (BRSS, OPTAM…), on a écrit un guide pratique.

🤒 Soins courants & Spécialistes (détail)

L’objectif de notre couverture est de vous laisser zéro reste à charge quand vous respectez le parcours de soins auprès de médecins conventionnés par la Sécu (Secteur 1 ou Secteur 2 OPTAM). À l’inverse, si vous faites appel à des médecins hors OPTAM pratiquant des “dépassements d’honoraires” importants, nous ne rembourserons pas l’intégralité de ceux-ci.

Par exemple, pour une consultation chez un médecin conventionné Secteur 1 ou 2 : la consultation est entièrement prise en charge. Dans le cas d’un médecin hors OPTAM, on rembourse 200% du prix fixé par la Sécu (BRSS) soit 46 euros par consultation (remboursement Sécu et complémentaire).

Pour les autres frais médicaux, le principe est le même : si vous respectez le parcours de soins auprès de médecins ou professionnels de santé conventionnés, vous êtes très bien couverts. D’ailleurs, deux ressources utiles :

  • un article sur le parcours de soins, pour bien le comprendre et le respecter (spoiler : c’est facile) ;
  • Alan Map, une carte qu’on a mise en place pour localiser les médecins bien remboursés près de vous.

👓 Les yeux (détail)

Nos garanties sont construites pour rembourser quasiment l’intégralité d’une paire de lunettes (verre et monture) dont le prix est jugé “raisonnable”, au sens du contrat responsable évoqué plus haut. Par ailleurs, les montants de remboursements augmentent avec la complexité des verres : ils vont de 265 euros pour des verres simples à 450 euros pour des verres très complexes.

On souhaite également vous aider à vous débarrasser de vos problèmes de vues sur le long terme en couvrant la chirurgie de l’oeil à hauteur de 600 euros par an et par oeil. Et en attendant, on vous rembourse les lentilles jusqu’à 180 euros par an.

🦷 Les dents (détail)

Ici, on a donc opté pour des garanties complètes, qui couvrent bien en cas de pépin dentaire : on couvre jusqu’à 48 euros pour un consultation classique chez le dentiste, 56 euros chez le stomato, 500 euros par an pour les implants dentaires, 344 euros pour une couronne céramo-métallique… Là où les assureurs fixent des limites ou forfaits sur le nombre de soins à ne pas dépasser, nous n’en avons pas.

En plus, on vous aide à avoir de meilleures dents sur le long terme en couvrant les détartrages (2 fois par an) et la parodontologie, qui concerne notamment les problèmes de gencives, à hauteur de 200 euros chaque année.

🏥 L’hospitalisation (détail)

Tout séjour à l’hôpital est un moment difficile dans une vie. On a voulu le rendre le plus serein possible. On rembourse le séjour en chambre individuelle à hauteur de 80 euros par jour et cela, sans limite de temps : ce n’est pas vous qui choisissez quand vous sortez, alors on s’adapte !

Par ailleurs, on veut vous éviter les soucis durant le séjour. Pour les établissements conventionnés (la majorité des hôpitaux et des cliniques), la totalité des frais de séjour sont pris en charge.

👪 La famille

On a souhaité créer une couverture qui aide les familles. On a conçu un “Pack Enfant” à 45 euros, qui vous permet d’assurer tous vos enfants quel que soit leur nombre. On a également poussé certaines garanties en ce sens, comme l’orthodontie couverte à hauteur de 619 euros par semestre pour les enfants de moins de 16 ans.

Par ailleurs, on voulait accompagner les jeunes parents à la naissance d’un enfant. Pour la maternité, on couvre donc la totalité des soins fournis par des médecins en Secteur 1 ou 2.

Nous avons conçu nos contrats d'assurance pour particuliers et indépendants avec une volonté de rendre tout plus simple. J'espère donc que les explications étaient claires et que cet article aura pu répondre aux questions que vous vous posiez.

Paulo Gemelgo
Insurance product @alan

Plus d'articles de Paulo Gemelgo

La crème des articles alan

Dans votre boite mail. Garantie sans spam.

Populaires en ce moment

Populaire en ce moment

De la même catégorie